revenir à l’accueil

Wedges, osez la pointe haute !

Trois nouveaux wedges viennent de sortir pour la rentrée, avec une tendance qui se confirme : les pointes hautes deviennent petit à petit la norme. Test et présentation de trois pépites, signées TaylorMade, Callaway et Ping. Test et avis en vidéo.

Ping Glide Forged Pro

Comme son nom l'indique, il s'agit de clubs forgés, confirmant la tendance de l'abandon du moulé chez Ping pour les clubs pour bons joueurs. Conçu en collaboration avec les joueurs du Tour (Lee Westwood, Louis Oosthuizen ou Viktor Hovland), ces wedges ont une allure traditionnelle, avec un format le plus compact que possible. Bord d'attaque rond, hosel raccourci, ces Glide Forged Pro ont un look plus épuré que possible.

Objectif ? Satisfaire les « shot makers », avec des têtes facilement manipulables, proposées en deux bounces S (plutôt forts) et T, inspiré de la finesse des Tight Sole des précédents modèles. Le leading edge se veut rond, toujours pour favoriser la manipulation de la face.

(Peter)
(Peter)

Question technologies, on trouve des stries repensées, à l'usinage particulièrement soigné sur les contreforts. La surface est plus abrasive, également pour donner plus facilement du backspin.

Notre avis : Aux airs lointains de Vokey, ces Glide Pro plairont aux puristes. Leur petit format passe partout, notamment sur les petits chips autour des greens. À l'image de la série de fers forgés i59 sortis récemment, le toucher est ferme et donne un maximum d'info sur le centrage. On a qu'une hâte en fait, celle de tester la version Eye2 inspirée du passé avec sa pointe haute et son loft 59°.

DÈS 245 €, DE 50° À 62°

Callaway Full Toe

Question wedges, Callaway n'a jamais eu peur d'innover, voire de choquer. La preuve en 2019 avec les PM Grind, conçus avec le roi du lob shot Phil Mickelson. La marque américaine propose cette année une version plus « mainstream », se basant aussi sur le principe de pointe haute et de centre de gravité, mais avec une allure moins heurtante.

Ces Full Toe veulent faciliter la vie sur tous les coups joués face ouverte. Un esprit tolérant couplé aux stries Jaws, qui selon Callaway sont « les plus agressives du marché ». Leur face est destinée à rouiller à l'usage, une finition Raw que l'on retrouve désormais sur la plupart des marques et qui une tendance lourde sur le marché des wedges depuis deux ou trois saisons.

(CLIFF ENDSLEY)
(CLIFF ENDSLEY)

Un seul bounce est proposé, le traditionnel « C », qui se veut polyvalent et se marie avec un bord d'attaque long et droit. Tout pour vous encourager à tenter les flops shots cher à ce bon vieux Phil !

Notre avis : C'est notre coup de coeur, le plus tolérant de notre sélection. Un seul choix de rebond est certes déconcertant vue l'offre de la concurrence, mais ce C Grind passe vraiment partout, du sable au rough en passant par le fairway raz. Le centre de gravité haut donne des chips tendus (donc, facile à contrôler), tandis que le design Full Toe encourage vraiment à ouvrir la face sur les coups lobés. Question toucher, c'est de l'acier carbone de qualité, donc pas grand chose à signaler. Et si vous êtes rebuté de nature par cette forme un peu spéciale, tentez quand même en version black. En effet, le design pointe haute est beaucoup moins perceptible que sur la finition chromée.

179 €, DE 54° À 64°

TaylorMade MG3

Le géant américain a décidé de mixer deux modèles en un, en s'inspirant de la pointe haute des Full Toe et de l'allure très « Tour » des précédents MG. Cela donne un wedge entre classicisme et modernité, avec une allure fine à l'adresse mais avec plein de petites technologies dans cette tête moulée. La face Raw est dotée de stries supplémentaires nommée Micro Ribs, que TaylorMade annonce particulièrement utiles pour ''spinner'' par temps humide et depuis le rough.

Trois bounces au choix (bas, médian et fort) bien différents des uns des autres, pour satisfaire une cible large de golfeurs et de type d'angle d'attaque.

Notre avis : Esthétiquement, les MG3 sont les plus réussis du trio et les plus sexys, notamment sur les lofts bas (le 52° est une merveille de finesse à l'adresse). Cette gamme nous offre un toucher très doux, des trajectoires tendues au chipping et pas trop de soucis pour créer des coups hauts autour du green. Conçus pour les bon joueurs, ils sont très efficaces en version Low Bounce, dont le leading edge pose à merveille près du sol, tout en s'en sortant très bien dans le sable grâce à un trailing edge meulé pile comme il faut. Pour les fans de Tiger Woods, le TW Grind (56° et 60°) sera disponible après Noël.

189 €, DE 46° À 60°