revenir à l’accueil

J'irai golfer en Guadeloupe

Pour débuter l'année avec un peu de chaleur et sortir de l'hiver métropolitain, direction la Guadeloupe. Le département d'outre-mer ne possède qu'un 18 trous, mais cherche à se développer pour attirer encore plus de golfeurs.

Avec son club house style colonial, le golf International de Saint-François est le seul parcours de l'île. Et même si le soleil chauffe déjà le practice, les quelques tapis, un poil défraîchis, affichent complets. On y trouve majoritairement des locaux mais aussi quelques touristes. Un peu plus loin, sur le putting green entouré de palmiers, Livio Lison le directeur discute avec un couple de retraité. En poste depuis 2010, le développement du golf dans l'île est l'une de ses priorités. « En Guadeloupe, le golf regroupe un peu plus de 1200 licenciés. C'est une belle progression par rapport à il y a dix quinze ans où l'on en avait moins de 600. C'est un sport qui se développe et les jeunes sont en train de le redécouvrir. Mais nous avons un gros travail d'image à faire. Ici, c'est encore considéré comme un sport assez fermé et pas accessible à tout le monde. Notre travail est de leur faire comprendre que c'est un sport avant toute chose, et pas seulement une activité et un univers tout entier. »

La suite à découvrir sur Journal du Golf n°161