revenir à l’accueil

Immersion dans la bulle du Tour européen

Couvrir un tournoi du circuit européen à l'ère du Covid-19, c'était une première pour Journal du Golf. Se confronter à cette vie dans une bulle sanitaire, expérimenter cette solitude à plusieurs et goûter à un autre genre de confinement. Voilà ce qu'on est venu chercher au Saudi International 2021.

La désormais classique petite larme coule inexorablement sitôt le long coton-tige retiré. Il fait près de 30 °C sur ce parking sans âme et poussiéreux, transformé en plateforme de dépistage au Covid-19 à ciel ouvert. Un minime désagrément nasal aux abords du Royal Greens Golf Club en Arabie Saoudite. Voilà à quoi oblige d'entrée cette nouvelle réalité pandémique pour qui souhaite assister à un tournoi du Tour européen.

L'infirmier enfourne machinalement le test dans un écouvillon. C'est lui seul qui a désormais les pleins pouvoirs sur la teneur de ce reportage. Ce sera soit de longs jours de confinement-purgatoire dans l'hôtel officiel de ce Saudi International. Donc la promesse d'une interminable chronique sur les meilleures séries de quelques plateformes de streaming ou des étonnants programmes locaux...

Soit la délivrance, après une année vierge du moindre tournoi sur le Tour européen. Pour une fois, être négatif c'est tout ce qu'on souhaite. D'autant que les courses de 4X4 dans les dunes, c'est assez répétitif, même à la télé.

La suite à lire dans le prochain numéro de Journal du Golf...