revenir à l’accueil
Quatre des maillets proposés par Ping cette année, le CA 70, Oslo, le tout nouveau Harwood et le Fetch (Mark Lipcynski)
Quatre des maillets proposés par Ping cette année, le CA 70, Oslo, le tout nouveau Harwood et le Fetch (Mark Lipcynski)

2021, l'odyssée de Ping

Nouvelle gamme chez Ping avec les sobrement nommés 2021. Onze putters multi-matériaux allant des classiques Anser au nouveau maillet Harwood, avec un nouvel insert que l'on vous présentent ici.

Pour nommer ses nouveaux putters, Ping a fait simple en les appellant « 2021 ». Onze modèles très en vue lors du dernier Masters, des toujours incontournables Anser (trois variations au choix) jusqu'au dernier né, le maillet Harwood. Une bête de la tolérance, avec une efficacité à courte distance au top pour cette saison. Une efficacité qui s'explique grâce à son corps en aluminium 6061 et ses poids de 93g en tungstène dans les quatre coins de la tête.

Vue en coupe de l'insert Dual-Durometer en PEBAX, pour un contact doux et un retour d'information maximal. Ici bleutée, la partie douce et rouge, plus ferme pour un meilleur feedback.
Vue en coupe de l'insert Dual-Durometer en PEBAX, pour un contact doux et un retour d'information maximal. Ici bleutée, la partie douce et rouge, plus ferme pour un meilleur feedback.

Selon Ping, la face douce et sensible de chaque modèle est le résultat d'un nouvel insert dual-durometer PEBAX avec des stries uniformes et peu profondes. À la manière des balles multi-couches qui s'activent selon l'intensité du coup, la partie avant plus douce de l'insert assure la précision nécessaire pour les putts plus courts et délicats. La partie plus ferme derrière offre un solide feedback et le contrôle de la distance pour plus de consistance.

John K.Solheim, grand chef de Ping et ingénieur de formation : « L'insert dual-durometer présente des stries uniformes et peu profondes afin de procurer aux golfeurs des sensations douces mais sensibles pour des distances plus consistantes avec le toucher précis nécessaire pour rentrer plus de putts. Tous les modèles ont été développés avec un moment d'inertie plus élevé grâce à plusieurs matériaux, comme le tungstène, de l'acier et de l'aluminium pour procurer la tolérance. Nous avons aussi mis en place des visuels d'alignement en fonction de chaque modèle, afin d'aider à mieux s'aligner naturellement à chaque putt. »

Des poids en tungstène en talon et en pointe, secret de la stabilité à l'impact des 2021.
Des poids en tungstène en talon et en pointe, secret de la stabilité à l'impact des 2021.

Notre avis : c'est doux et ça a du retour !

Testé sur un modèle Anser, ce 2021 nous a séduit d'abord par sa finition Black PVD très réussie, avec notamment un manche chromé de toute beauté. Question feeling, la douceur très marquée du toucher offre une belle alternative aux plus « solides » Ping Heppler à insert lisses, sortis l'an dernier. À courte comme à longue distance, l'amorti à l'impact des nouveautés n'empêche pourtant pas le retour d'information, essentiel sur les greens. Un bon point donc pour le nouvel insert à double épaisseur.

On vous recommande quand même l'usage d'une balle ferme (type ProV1x ou TP5x), pour tirer un feedback de vibrations optimal de cet insert. L'offre de grips pistol (PP58 Mid et S, PP60 est également très appréciable, de même que le choix entre manche standard ou longueur ajustable (32 à 38 pouces).

Ping 2021, déjà en vente. Dès 299 €

Chaque type de stroke trouvera son bonheur, de square/square à d'arc léger en passant par arc fort.
Chaque type de stroke trouvera son bonheur, de square/square à d'arc léger en passant par arc fort.